Habillage de vitrine pour le ditep VILLA FLORE.

Évaluer cet élément
(1 Vote)

  • vitrine-1.jpg
  • vitrine-2.jpg
  • vitrine-3.jpg
  • vitrine-4.jpg
  • vitrine-5.jpg
  • vitrine-6.jpg
  • vitrine-7.jpg

Vitrophanie en vinyle micro-perforé pour se protéger du regard extérieur.

La VILLA FLORE a fait appel à BOOGIE GRAPHIE pour habiller les vitres de ses locaux situés avenue Thiers à Bordeaux. Nous avons choisi l’impression sur vinyle en micro-perforé pour protéger les bureaux exposés du passage et du regard extérieur, sans occulter la vue depuis l’intérieur et en conservant la luminosité.

Les usagers et le personnel de l’établissement venaient de quitter une bâtisse en pierre dans un quartier calme pour s’installer dans ce nouveau lieu en centre-ville sans espace extérieur. Il s’agissait donc de s’approprier le lieu après un déménagement et un changement radical, tant sur la façon d’accueillir les adolescents et jeunes adultes pris en charge, que sur le design du bâtiment et sa situation géographique.

J’ai rencontré les salariés de la Villa Flore pour échanger sur leur projet, sur leurs souhaits et leurs envies. Des axes de travail ont émergé de cette rencontre : il fallait représenter à la fois l’univers des jeunes accueillis (14-20 ans) et les missions d’accompagnements proposées. Des mots-clés comme lieu d’accueil, lieu ressource, culture, sociabilité, citoyenneté, mobilité… ont été le fil conducteur du projet. J’ai donc cherché à traduire ces axes par un jeu typographique autour de ces valeurs. L’idée de lettrage à la craie avait été proposée, je l’ai exploitée en y ajoutant des illustrations sur le thème de la musique, de la poésie, du rap. La surface vitrée étant composée de six vitres pleines, l’espace d’expression était confortable !

Très souvent le vinyle micro-perforé est utilisé sur les vitrines commerçantes, pour vanter des produits de luxe, de mode, de consommation. Ici l’expérience était intéressante puisque l’équipe de la Villa Flore en cherchant une solution technique pour la façade de ses locaux, a osé un visuel plus artistique sur un support habituellement utilisé en publicité. Le rendu est une réussite, la vitrine aiguise la curiosité et les passants s’arrêtent.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.